Accueil A LA UNE Le maire de Lakota, Samy Merhy reçoit un Super prix africain...

[Après la reconnaissance du chef de l’Etat en 2014] Le maire de Lakota, Samy Merhy reçoit un Super prix africain de développement

159
0
PARTAGER
La photo de famille

-Quand le développement ne se décrète pas, il se mérite

-Plusieurs prix d’encouragement et plusieurs réalisations à Lakota

Après avoir été reçu et encouragé par le président de la République, Alassane Ouattrara en 2014, ‘’ à poursuivre dans la dynamique pour le bien-être des populations’’, le maire de Lakota, Samy Merhy vient de recevoir à Abidjan, le vendredi 12 septembre 2018, le prix du meilleur promoteur d’actions communales en Afrique.

Désormais, le maire de la commune de Lakota, Samy Merhy fait partie des meilleurs maires de l’Afrique. En cause, depuis le 7 septembre 2018, il est lauréat du ‘’Super prix international Padel 2018, du meilleur promoteur d’action communale en Afrique’’. M. Merhy a reçu sa distinction des mains du promoteur du prix, Célestin Boudou, au bord de lagune Ebrié, à Abidjan, le vendredi 12 septembre 2018.

Le couronnement du travail de développement de la commune de Lakota

Au nombre des nominés, il y avait des élus du Mali, du Benin, du Burkina-Faso, du Cameroun, du Maroc. «  C’est pour encourager le maire Samy Merhy pour l’immense tâche, déjà accomplie et à accomplir que, Nov’Afrique a décidé de l’élever au rang de modèle d’artisan de développement en Afrique, en lui décernant le Super prix panafricain des Leaders 2018, du meilleur promoteur de l’action communale », a déclaré le promoteur.

Cette reconnaissance africaine est l’œuvre d’un travail acharné (son conseil municipal et lui) au profit du développement de la commune et du bien-être des populations.

Brillant homme d’affaires, il a décidé de mettre son expertise et son amour pour le développement, au service de ses sœurs et frères de la commune de Lakota, sans distinction d’ethnie et de religion. En témoigne l’organisation des journées de réconciliation dans cette partie de la Côte d’Ivoire qui a vécu les pires moments de la crise post-électorale.

Depuis son élection en 2013, en qualité de magistrat de cette commune, son mérite a été reconnu au plus haut sommet de l’État par le président de la République, le 8 août 2014. Ce jour-là il a été reçu en audience, par Alassane Ouattara, au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, ‘’en raison du vaste programme de réhabilitation et de modernisation  qu’il a entrepris dans  sa commune.’’« Cela fait plaisir de savoir que nous sommes suivis de près par le Président de la République et cela nous encourage à continuer. Car, plus que jamais, nous sommes convaincus que nous sommes sur la bonne voie », avait indiqué le chef de l’État.

Le maire sortant de Lakota, Samy Merhy recevant son prix des mains de l’un des organisateurs

Des prix de haute portée. En cinq ans de mandat, Samy Merhy a glané plusieurs prix et se distingue loin comme l’un meilleur acteur de développement et un grand manager. Le vendredi 11 février 2016, il a enlevé le Prix d’Excellence Alassane Ouattara dans les différents domaines du ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Il a a été primé par l’Etat de Côte d’Ivoire, dans la catégorie « meilleur élu Local». Il a reçu son prix des mains du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, d’alors Hamed Bakayoko, dans les locaux dudit ministère. C’était au cours d’une cérémonie en l’honneur des neuf lauréats de ce ministère dans les catégories « Préfectorale », « Elu local » et « Police Nationale ».

Bien avant, il a reçu le Prix du meilleur maire par la Cadefopi (Confédération africaine du développement de la formation professionnelle et de l’Innovation) en novembre 2014 et le Prix du meilleur maire décerné par Safamcom en janvier 2015. M. Mery n’est pas seulement un meilleur élu du développement, il est aussi un bon manager. À ce titre, la Société de commerce et de transport (Socotra) qu’il dirige de main de maître, a remporté en 2017, à Abidjan, la 4édition du Grand Prix des Transports de l’Afrique de l’Ouest.

Plusieurs réalisations qui font la fierté des populations de Lakota. En effet, le chapelet des réalisations du maire est long. On peut citer, entre autres la réhabilitation de la mairie, l’équipement de la préfecture, les dons de tables-bancs dans des écoles primaires, l’équipement en ordinateur des commissariats de la ville, la remise en état du terrain municipal.

D’autres  grands projets sont venus booster l’existant : le bitumage de l’axe principal et des voies annexes qui desservent la commune, la construction du pont sur la rivière Dayérogoli, l’adduction en eau potable, la poursuite de l’opération d’équipement des écoles primaires en mobiliers, l’équipement des centres de santé, la retouche du mausolée de Lougah François.

Kpan Charles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici