Accueil A LA UNE Le ministre de la Santé attend les propositions de l’Amsci

[Après la suspension provisoire de l’application des nouveaux barèmes des honoraires et des actes médicaux] Le ministre de la Santé attend les propositions de l’Amsci

323
0
PARTAGER
Le ministre de la Santé attend les propositions de l’Amsci. Ph. Mshp

Après la décision n° 01120/MHP-CAB du 6 août 2018, portant ’suspension provisoire de l’application des nouveaux barèmes des honoraires et des actes médicaux pratiqués dans les établissements sanitaires privés depuis le 1er juillet 2018’’ le ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique, Aouélé Eugène Aka a reçu l’Alliance des mutuelles sociales de Côte d’Ivoire (Amsci), le mercredi 22 août 2018, à la salle de conférence du cabinet dudit ministère, sis au 16e étage de la Tour c, au Plateau.

La photo de famille. Ph. Mshp

Le premier responsable de la Santé des ivoiriens a échangé avec cette mutuelle sociale sur cette décision, consécutive à l’augmentation des tarifs des prestations médicales qui avait pris effet depuis le 1er juillet 2018, et pratiquée par l’Association des cliniques privées de Côte d’Ivoire (Acpci) et le Syndicat national des médecins privés de Côte d’Ivoire (Synamepci) et attend de recevoir leurs propositions.

M. Aouélé Eugène a fait savoir à ses hôtes que la décision de suspension de l’application a été ‘’extrêmement douloureuse’’.

« Nous sommes dans une économie libérale, mais le plus important c’est que tout a été remis à zéro et nous attendons vos propositions », s’est félicité le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

D’entrée de jeu, la Présidente du conseil d’administration (PCA) de l’Amsci, Mme Kayo Slaha Clarisse épse Mahi, a présenté les 11 mutuelles, membres de l’alliance qu’elle préside et indiqué au ministre de la Santé que l’Amsci est membre fondateur de l’Union africaine de la mutualité (UAM) et membre fondateur de l’Union mondiale des mutuelles (UMM), le 05 juin 2018 à Genève.

la Présidente du conseil d’administration (PCA) de l’Amsci, Mme Kayo Slaha Clarisse épse Mahi présente l’Amsci au ministre

Ensuite, elle est revenue sur la décision du 1er juillet prise par l’Acpci, quant à l’augmentation du coût des prestations médicales dans toutes les cliniques privées œuvrant en Côte d’Ivoire. « Cette mesure intervenant en cours d’année budgétaire déséquilibre dangereusement les budgets des mutuelles  alloués à la couverture médicale, est, par conséquent constitutive d’une source de tensions sociales,  dans la mesure où, à terme, les mutuelles seront dans l’incapacité de faire face convenablement aux besoins de santé de leurs adhérents », a fait remarquer la PCA.

Enfin, elle a salué et remercié le président de la République et le gouvernement qui, à travers le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a pris la décision n° 01120/MHP-CAB du 6 août 2018, portant ‘’suspension provisoire de l’application des nouveaux barèmes des honoraires et des actes médicaux pratiqués dans les établissements sanitaires privés depuis le 1er juillet 2018.’’

Pour finir, Mme Kayo Slaha Clarisse épse Mahi a indiqué que l’Amsci a des propositions à faire, afin de dégager des tarifs qui conviennent ‘’à tous’’.

Kpan Charles

Ci-dessous les 11 mutuelles qui composent l’Amsci

1-le Fonds de Prévoyance de la Police nationale (Fppn),

2-le Fonds de prévoyance militaire (FPM),

3-la Mutuelle des Agents de la Direction générale des Impôts (Madgi),

4-la Mutuelle des Agents de la Caisse nationale de prévoyance sociale (MA/CNPS),

5-la Mutuelle de santé des Agents du centre national de recherche agronomique (Musa-cnra),

6-la Mutuelle de santé des Agents de palm Afrique (Musa palm),

7-la Mutuelle des Travailleurs et Retraités du secteur privé de Côte d’Ivoire (Mutrep-ci),

8-la Mutuelle des Agents de l’Eau et de l’Electricité / Mutuelle d’épargne et de crédit du groupe CIE-Sodeci (Ma2e),

9-l’Assistance mutuelle des Agents du Trésor de Côte d’Ivoire (Amat-ci),

10-l’ONG Côte d’Ivoire Prospérité (CI-Prospérité),

11-la Mutuelle des personnels du ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique de côte d’ivoire (Mupemenet-ci).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici