Accueil A LA UNE Cote d’Ivoire Abobo Municipales 2018: le Renascom-ci lance l’operation « Tabouret » pour soutenir...

Cote d’Ivoire Abobo Municipales 2018: le Renascom-ci lance l’operation « Tabouret » pour soutenir la candidature de Hamed Bakayoko

52
0
PARTAGER

Le  president fédéral Ouattara Clément, président du Réseau national de la santé communautaire de Côte d’Ivoire (Renascom-ci), a procédé au lancement de l’opération  »Tabouret » le samedi 06 Octobre 2018 au Centre de Santé Communautaire d’Abobo Avocatier en présence des personnels et administrateurs des centres de santé.

Cette opération,se voulant en hommage et soutien  à leur parrain et candidat Hamed Bakayoko,selon son Président, a pour but non seulement de faire le corps à corps entre personnels et personnels,entre usagers et gestionnaires des associations fréquentant ces structures, mais aussi en dehors de celles-ci.
Par ailleurs, il a instruit les membres de la faîtière sur le  mode opératoire qui va s’étendre sur trois jours à compter du lundi 8 octobre dans la soirée.

La 3eme étape qui est la dernière phase, sera menée par le fédéral lui-même et sa délégation, qui consistera à sillonner tous les centres de santé d’Abobo pour enfin rejoindre la grande caravane le jeudi, pilotée par le candidat Hamed Bakayoko. A cette occasion, des tee-shirts, des casquettes et prospectus ont été remis aux différents responsables pour mener à bien cette opération  »Tabouret » . Le mercredi 3 Octobre dernier, à l’occasion d’une cérémonie au Centre de Santé Communautaire d’Abobo Avocatier par tous les associations gestionnaires des établissements sanitaires à base communautaire, leur parrain, le candidat Hamed Bakayoko, a offert  la coquette somme de 18,5 millions à ses filleuls.

Pour le fédéral Ouattara Clément, “il n’y a que le candidat Hamed Bakayoko qui peut résoudre le problème, car  alors ministre de l’intérieur et de la sécurité, il avait pris des dispositions pour sécuriser nos centres de santé qui étaient victimes de braquage. Il a assuré notre sécurité”. Il renchérit : “le candidat a œuvré à ce que nos structures soient accessibles en bitumant tous les accès, notamment, les voies de Banco sud, Bocabo, Kennedy, avocatier. Quant à la voie de BC, elle est en cours de réalisation et il ne reste que la voie d’Assomin, alors, il n’y a pas autre choix à faire, à part donner notre suffrage au candidat HAMBAK, donc, nous sommes engagés à fond pour sa victoire”.

Médard KOFFI
Légende:de  gauche à droite,le président ASSEMAN Tehoua Philippe, Vice-président de la Faîtière et le fédéral OUATTARA Clément, Président du  Renascom-ci


LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici