Accueil A LA UNE Cote d’Ivoire: apres sa revocation, Akossi Bendjo reagit: »rien ne nous empechera ...

Cote d’Ivoire: apres sa revocation, Akossi Bendjo reagit: »rien ne nous empechera de poursuivre notre combat pour la liberation de notre pays… »

227
0
PARTAGER
Le maire de la commune du plateau, Monsieur Akossi Bendjo

Le désormais ex-maire du Plateau a réagi après sa révocation par le conseil des ministres du 1er août 2018 pour “détournement de fonds”. Dans une déclaration dont infos7j.com a reçu copie, le 3e vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire(PDCI-RDA) dénonce une parodie d’inspection qui a conduit à cette décision et annonce des actions d’envergure pour la libération de la Côte d’Ivoire.

Ci-dessous, l’intégralité de la déclaration du vice-président du PDCI-RDA

La décision du Conseil des Ministres ce 1er août 2018, est complètement arbitraire et digne d’un régime totalitaire.Cette décision ne nous surprend pas, elle était annoncée depuis notre refus de cautionner l’inféodation du PDCI-RDA, à travers un parti supposé unifié. Elle a été amplifiée par notre combat pour la réconciliation de TOUS les ivoiriens, la libération des prisonniers politiques et le retour d’exil de nos frères et sœurs. Voici ce qui justifie cette sanction pour le Plateau, le reste n’est que maquillage.

Je ne me reconnais nullement dans ce qui m’est reproché après une parodie d’inspection, et remercie tous ceux qui très nombreux, me manifestent leur soutien.
Ils savent qu’être élu meilleur gestionnaire de commune de toute l’Afrique, ne s’achète pas, mais s’obtient au prix d’un travail acharné en équipe.
Sachez que rien ne nous empêchera de poursuivre notre combat pour la libération de notre pays. Rien ne m’en empêchera.
Maintenant que les masques sont tombés, nous prendrons nos responsabilités. Nous invitons tous les ivoiriens, de tout bord politique et de la société civile, à se mettre en rang de bataille pour mettre fin à la dérive totalitaire qui s’installe dans notre pays.
M. Akossi BENDJO.

Bloffoue Bâ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici