Accueil A LA UNE 4 jeunes filles de l’Ecole de police d’Abidjan seraient radiées (vidéo)

[Côte d’Ivoire Atteintes à la moralité] 4 jeunes filles de l’Ecole de police d’Abidjan seraient radiées (vidéo)

1338
0
PARTAGER
Digbeu Blai Eugène

Quatre jeunes filles de l’Ecole de police d’Abidjan sont tombées sous le coup d’une radiation des effectifs de cette corporation, le vendredi 17 août 2018 après avoir posté sur les réseaux sociaux, une vidéo dégradante.

C’est le site koaci.com dans sa publication du vendredi 17 août 2018 qui a révélé l’information non encre confirmée par les autorités policières.

Cette vidéo de 2 min 47 secondes, selon plusieurs sources policières, aurait été enregistrée à la veille de la fête des 58 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire, au moment où les jeunes filles étaient «au vert» pour les répétions.

Dans ce petit film, les jeunes filles s’adonnent à cœur joie à des paroles déplacées et humiliantes. « Vous les filles, vous aimez l’argent, de dormir avec toi et puis le matin, je vais manger quoi ? », lancent-elles.

Comment la vidéo s’est-elle retrouvée sur les réseaux sociaux?

Sur sa page Facebook l’internaute, Paco Lambertiny, plaide auprès des autorités policières, afin que ceux-ci donnent une ‘’une seconde chance’’ aux filles. « Cette vidéo était pour elle un jeu qu’elles étaient en train de faire et après effacer. Malheureusement, la vidéo s’est retrouvée sur le net par la faute de l’une d’entre elles qui a l’envoyée à une amie sur WhatsApp.»

La Côte d’Ivoire a-t-elle une administration compétente de lutte contre les atteintes à la moralité?

La Côte d’Ivoire a une police Mondaine, rattachée à la préfecture d’Abidjan. Elle est dirigée par Digbeu Blai, commissaire de police et Commandant de la Brigade mondaine de Côte d’Ivoire.

La brigade mondaine ivoirienne est compétente pour lutter contre le racolage actif, les atteintes à la pudeur, le proxénisme, la prostitution etc. En un mot, les atteintes à la moralité et ‘’surtout les droits des femmes’’, selon le commissaire de police et commandant de la Brigade. Outre la sécurité des personnes et des biens, la police Mondaine ivoirienne rattachée à la Préfecture de police d’Abidjan-Plateau lutte contre la répression du proxénétisme.

Une police qui communique peu

En mai 2015, lors d’une patrouille nocturne à la Riviera palmeraie, la commissaire de la brigade mondaine de Cocody dirigée par le commissaire Yvonne Oula avait haussé le ton contre le droit des femmes à l’endroit des prostituées : « Je déclare la guerre à ces filles … Je continuerai ce combat…»

Les sources policières non encore officielles

«Les élèves policiers figurant dans la vidéo amateur ont toutes été radiées. Elles ont été notamment repérées par des indices estampillés ENP (école nationale de police)», indique le confrère qui affirme l’information a été confirmé par des sources sécuritaires.

La décision officielle de la police est attendue dans cette affaire de vidéo postée par des filles de l’Ecole de police d’Abidjan.

Kpan Charles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici