Accueil A LA UNE Chantal Fanny Moussokoura (Rhdp) défend le bilan de ses activités pour...

[Côte d’Ivoire Municipales 2018 à Kaniasso] Chantal Fanny Moussokoura (Rhdp) défend le bilan de ses activités pour la victoire du 13 octobre

150
0
PARTAGER

– Le dénigrement, la calomnie, la mauvaise foi des ‘’Indépendants’’ comme projet de société

La candidate du Rassemblement des houphouëtistes pour la paix et la démocratie (Rhdp) unifié, Chantal Moussokoura Fanny a lancé officiellement sa campagne à Kaniasso, lundi 1er octobre 2018, en défendant le bilan de ses activités, pour la victoire du 13 octobre.

Face à ses adversaires, Chantal Fanny Moussokoura est confrontée  au dénigrement, à la calomnie, à la mauvaise foi, et au manque de projets de société de ses adversaires. Aucun d’entre Diarrassouba Anzoumana, Diarassouba Seydou, Diarassouba Brahima et Fanny Daouda ne cherche à convaincre loyalement les 5335 électeurs recensés par la Commission électorale indépendante (CEI) à Kaniasso commune et sous-préfecture. Leur seul et unique moyen de campagne, ternir l’image de la maire sortante, aux yeux de l’électorat.

Pour le développement de Kaniasso, Mme Chantal Fanny garde toujours la main sur le cœur
Même, face à ses détracteurs, elle garde le sourire

En revanche, les projets colossaux de développement réalisés par celle que l’opinion qualifie de ‘’La dame de fer’’ dans sa localité, ont été maintes fois salués par les populations. Pêle-mêle, l’on peut citer, les 5 écoles construites, les 25 autres équipées, les 16 500 kits et prises en charge à l’actif de Fanny Moussokoura Chantal.

Récemment, elle a offert 80 compteurs électriques et deux réfrigérateurs aux populations du village de Siola. À ce jour, les populations de Koro-Oulé, s’approvisionnent en eau potable grâce au château d’eau que la municipalité a offert.

La liste n’est pas exhaustive, mais elle est alléchante et achève de convaincre que Kaniasso est en plein chantier pour son développement grâce à ‘’La dame de fer’’. C’est le lieu de rappeler que lors d’une interview accordée à un confrère de la place, le conseiller, Fanny Thiemokoba, avait révélé  d’autres détails: «Les résultats de Mme Chantal Fanny parlent d’eux-mêmes. Au plan sanitaire, le conseil municipal a, entre autres, équipé l’hôpital en matériel médical d’une valeur de plus de 100 millions FCFA, de deux ambulances, d’un fauteuil dentaire dont elle a personnellement à charge la rémunération du dentiste, la construction d’un laboratoire à l’hôpital de Kaniasso. C’est dans un corps sain qu’on peut travailler. Pour l’éducation des enfants, le conseil a construit le collège de Kaniasso, trois salles de classes à l’école primaire de ladite commune, et trois autres salles de classes à l’école primaire de Siola. À ces infrastructures scolaires, il faut ajouter la construction en cours, de la maternelle, celle de la bibliothèque municipale et le démarrage des travaux de la cantine scolaire. La réalisation des infrastructures routières ont été au cœur de notre projet. En début de mandat, l’un des premiers chantiers a été le reprofilage des rues de la commune et celui du tronçon Odienné-Kaniasso».

La candidate du Rhdp a réalisé tous ces grands travaux grâce au soutien des populations à qui elle doit rendre compte. Une population disciplinée, qui a des yeux pour voir ce qui bien et bon pour elle. Ces chantiers ont été réalisés dans la paix, l’union et l’amour et non dans le désordre, la calomnie et des injures. Face aux attaques de bas étage, elle brandit le sabre de la paix et de l’amour avec le sourire qui la caractérise.

Discrète jusque-là, face aux injures de certains de ses détracteurs, elle met les pendules à l’heure pour rafraîchir les mémoires : « Reconnaissante à un de mes adversaires à l’élection municipale, dont le projet de société est exclusivement basé sur ma personne dans le déni et l’injure, au lieu de présenter et proposer un programme pour nos populations. Merci à lui de faire ma communication sans s’en rendre compte en m’évitant de facto d’utiliser en totalité le budget alloué à cet effet », déclare la candidate du Rhdp sur sa page officielle Facebook, jeudi 4 octobre 2018, pour dénoncer la mauvaise foi de ses adversaires.

Sur le terrain, elle et son équipe de campagne n’ont le temps de la haine et du mépris, mais la reconquête de la mairie dans un esprit apaisé. Depuis, ils multiplient des actions de rencontres avec les populations dans le cadre du développement Kaniasso. Sa principale mission depuis 2013, grâce à la confiance placée en elle par les ‘’Kaniassoka’’.

Pour les élections locales couplées du 13 octobre, Kaniasso commune enregistre 4 lieux de vote, 8 bureaux de vote et 2 788 électeurs. Quant à Kaniasso Sous-préfecture, elle enregistre 10 lieux de vote, 11 bureaux de vote et 2 547 électeurs, soit un total de 5335 électeurs.

Georges Kouamé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici