Accueil A LA UNE À quelques heures des élections : Fabrice Sawegnon en phase avec...

[Côte d’Ivoire Municipales 2018 au Plateau] À quelques heures des élections : Fabrice Sawegnon en phase avec ses électeurs

87
0
PARTAGER
A la fin de la rencontre, les agents de la mairie du Plateau et Fabrice Sawegnon ont posé pour la postérité dans une photo de famille

Fabrice Sawegnon a rencontré les agents de la mairie du Plateau dans la grande salle du District d’Abidjan, le mercredi 10 octobre 2018, vingt-quatre heures avant la parade prévue ce jeudi, à travers les rues de ladite commune.

Quinze jours de campagne pleine ! Pour les refermer, le candidat du RHDP Unifié, Fabrice Sawegnon, conduira ce matin une caravane de ses supporters dans les rues du Plateau pour une grande parade endiablée. Mais avant, il a rencontré hier les agents de la mairie du Plateau qui ont visiblement choisi son parti puisqu’ils l’ont intronisé comme leur chef en l’habillant comme un chef akan : pagne kita aux couleurs rutilantes, signe de noblesse, gourmettes en or, couronne lacérée de lumière en forme de rameaux, chasse-mouches pour conjurer les mauvais sorts… Car avec lui, les agents se disent en sécurité.

« Les habitants du Plateau avec leur nombre et au regard de ce que représente économiquement la commune devraient ressentir les effets de la croissance économique. Malheureusement, ils n’ont eu droit qu’à des chimères », a souligné l’un d’entre eux. C’est pourquoi, dit-il, « il faut choisir Fabrice Sawegnon le 13 octobre afin de faire revêtir au Plateau ses habits de changement et de renouveau ».

La responsable des femmes de la mairie, Mme Georgette Sran, n’a demandé qu’une chose à ses collègues : « Accepter la chance qui est venue vers nous. Le 13 octobre, votons la force salvatrice (FS) », conseille-t-elle en jouant sur les initiales du candidat.

En prenant la parole, le candidat du RHDP a répondu aux différentes doléances faites par les agents. Principalement aux questions liées à l’acquisition de logements, à leur couverture-assurance ainsi qu’à la revalorisation des salaires entre autres. Sur chacun de ces points, le candidat a donné des réponses concrètes en promettant de donner un toit à chaque agent, d’améliorer leur transport vers leur lieu de travail, de revaloriser tous les salaires d’autant plus facilement que « les augmentations légales n’ont jamais été prises en compte » par les patrons de la mairie, a-t-il tranché.

Le candidat du RHDP a justifié toutes ses prévenances par les valeurs qui lui sont chères. Notamment la solidarité, le partage, l’amour, le travail, la croyance en soi… « Nous allons ramener à la mairie du Plateau plus d’amour et plus de justice », a-t-il souligné.

En revanche, il a encouragé les agents à se mettre au travail pour que le Plateau respecte les promesses de la fleur. « La commune du Plateau doit ressembler au rêve porté par le président Félix Houphouët-Boigny. Une commune moderne, et propre. Et cela va demander de la peine, du temps et de l’implication de chacun d’entre nous », a insisté Fabrice Sawegnon.

Pour rendre à ce Plateau la gloire qui lui était promise, le candidat du RHDP s’est aussi engagé à ne rien détruire et à ne chasser personne contrairement à ce que font croire ses adversaires. Il s’est engagé à tout réorganiser : les transports, les restaurants populaires (les maquis) … « Il n’y aura plus la pagaille absolue qu’on observe au Plateau. On va trouver les mesures pour transporter le million de travailleurs qui se rendent chaque jour au Plateau. Il faut garder les transports en commun, je l’ai dit aux transporteurs mais il faut les organiser », a indiqué Fabrice Sawegnon dont chaque mesure a été applaudie par son auditoire, visiblement sous le charme. « On mettra du cœur à agir avec le cœur », a-t-il notamment souligné.

« Alors, ne vous trompez pas ! » a-t-il précisé car plus qu’une simple opération de vote, ce 13 octobre marquera un vrai choix de société. Entre ceux qui représentent l’ordre ancien, les détournements de deniers publics et l’avenir fait d’investissement, de travail et d’amour… « Ne vous trompez pas, soyez à la droite du père », a notamment plaisanté Fabrice Sawegnon en présentant à l’assistance le bulletin de vote. « Soyez à la droite du père ! » Qui signifie voter le candidat qui est à droite, lui en occurrence. En effet sur le bulletin de vote du plateau, Fabrice SAWEGNON est à droite avec le sourire parce qu’il est confiant.

Kpan Charles (source sercom : FS)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici