Accueil A LA UNE Un ‘’éléphant’’ va écraser un autre au soir du 13 octobre

[Côte d’Ivoire Municipales à Lakota] Un ‘’éléphant’’ va écraser un autre au soir du 13 octobre

310
0
PARTAGER
La mairie de Lakota

La fête des différents lancements de campagne ont démarré à Lakota (en langue locale, dida ‘’lôhokoda’’ qui signifie ‘’il y a des éléphants ici’’, samedi 29 septembre 2018.

Dans cette région du Lôh-Djiboua, la commune de Lakota, située dans le Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, le monde est en effervescence pour les municipales 2018.

Le véhicule d’animation du candidat du Rhdp
La parade des jeunes pour Samy Merhy

Deux candidats s’affrontent : le maire sortant, candidat indépendant, Samy Merhy et le candidat de la majorité présidentielle de la coalition politique, Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Kouyaté Abdoulaye.

Au grand rond-point de l’entrée de la commune où chaque candidat fait poster des femmes, des jeunes pour son accueil, depuis le lever du soleil, l’ambiance est électrique avec des danses, des chants, des sifflets pour amuser la galerie.

Dans cette population estimée à environ 40 000 habitants depuis le dernier recensement de 2010, les candidats iront à la conquête de 32 961 électeurs inscrits et enregistrés par la Commission électorales indépendante (CEI).

Les affiches des différents candidats luttent les meilleures places au rond de l’entrée de la commune. Les staffs des deux candidats n’ont pas donné dans la dentelle. Elles ont pris toutes les dispositions, tant à l’entrée de la commune, qu’à l’intérieur de la ville.

Au grand carrefour,  c’est la grande affiche du maire sortant qui plante le décor. Au quart de détour, celle de son adversaire, puis celui du maire sortant pour boucler la boucle en empruntant la direction de la ville. Plusieurs autres petites affiches se disputent les places sur les murs, les arbres et même sur de vieux pneus aux abords des voies.

En effet, Lakota commune enregistre 21 lieux de vote avec 61 bureaux de vote pour 22 978 électeurs et Lakota Sous-préfecture, 36 lieux de vote avec 42 bureaux de vote pour 9 983 électeurs.

La campagne peut commencer pour l’opérateur économique et ‘’agent de développement’’, Samy Merhy et son conseil municipal qui comprend trente un membres, depuis le 21 Juin 2013.  Tout comme pour son adversaire, le candidat de la majorité présidentielle, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) unifié, Kouyaté Abdoulaye.

Dans les différents QG, on s’active pour la grand’messe : le lancement officielle de la campagne. Au quartier Résidentielle, QG du candidat du Rhdp, aux environs de 11h, pas de directeur de campagne encore moins son adjoint. « Ils sont tous dans la ville », nous laissera entendre la sécurité privée.

Même son de cloche au quartier Evron, non loin de la mairie où, le candidat indépendant a érigé son QG. « Ceux qui sont à l’intérieur ne pourront pas vous recevoir maintenant, ils sont en réunion », renchérit la sécurité au portail.

Pendant deux semaines, la course aux voix ne sera pas de tout repos. Samy Merhy qui a reçu plusieurs prix au titre du développement dont celui du Président de la République, Alassane Ouattara et un Prix africain de développement, entend remettre le couvert au soir du 13 octobre.

Son adversaire, Kouyaté Abdoulaye, l’actuel député élu de la commune et chef de cabinet de la ministre de l’Éducation nationale, Mme Kandia Camara entend, lui aussi sortir vainqueur de ces élections municipales.

Erigée en chef-lieu de Commune par le décret N°85-1085 du 17 octobre 1985, la ville de Lakota est par excellence le lieu, où sûrement, la Côte d’Ivoire tire son emblème d’éléphant. En cause, en langue locale, Lakota vient du mot dida ‘’lôhokoda’’ qui signifie ‘’il y a des éléphants ici.’’

Rendez-vous dans deux semaines pour voir ‘’l’éléphant’’, qui aura la confiance des 32 961 électeurs.

Le Montagnard, envoyé spécial à Lakota.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici