Accueil A LA UNE La campagne-marathon de 14 jours est ouverte

[Côte d’Ivoire Municipales et régionales 2018] La campagne-marathon de 14 jours est ouverte

161
0
PARTAGER

-88 candidats régionaux et 684 candidats municipaux à l’assaut de 6.595.899 voix

-30.000 soldats pour la sécurisation de ces élections locales

-‘’Unissez vos  forces pour franchir ces élections sans heurts, dans la paix, la solidarité et l’esprit civique’’, conseille le président de la CEI

La campagne des élections locales (municipales et régionales) du 13 octobre 2018, est ouverte jeudi 27 septembre 2018, à minuit pour prendre fin le 11 octobre 2018, à minuit, selon un communiqué de presse du président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko.

Ce sont au total 772 candidats (88 pour les régionales et 684 pour les municipales) qui seront à l’assaut de 6.595.899 voix pour le scrutin prévu le 13 octobre 2018. « Depuis maintenant plusieurs mois, semaine après semaine, jour après jour, la Commission électorale indépendante s’emploie à décliner les différents jalons du processus devant nous conduire à l’organisation des élections des Conseillers régionaux et des Conseillers municipaux. Après la remise hier (Ndlr : jeudi 27 octobre 2018) des affiches et des spécimens des bulletins de vote aux candidats, s’ouvrira cette nuit, à zéro (00) heure la campagne électorale. Celle-ci durera quatorze (14) jours, pour s’achever le 11 octobre à minuit. » Tel est en substance l’annonce, officiel de la campagne des élections locales d’octobre 2018, lancée par le président de la CEI, jeudi 27 septembre 2018.

Deux semaines pour convaincre avec l’argent, les tee-shirts, et d’autres gadgets. Pendant deux semaines remplies, ce sont au total 88 candidats retenus pour les élections régionales qui vont battre le pavé pour la conquête de 31 régions. Par ailleurs, 684 candidats aux municipales seront à l’assaut de 201 communes à travers les villes, les villages et les hameaux les plus reculés de la Côte d’Ivoire, à la conquête des voix. Il faut convaincre les indécis avec de l’argent, des gadgets et des tee-shirts. « Cette campagne de deux semaines va nous coûter cher, vraiment très cher », reconnaissent les candidats, pour la plupart.

Cependant, l’enrôlement des pétitionnaires du 18 au 24 juin 2018 et le traitement subséquent des données recueillies, à cet effet par la CEI  donne un nombre total de 6.595.899 électeurs dont 3.357.698 hommes et 3.238.201 femmes.

Au total, 428.233 nouveaux électeurs ivoiriens ont été enrôlés, lors de ce recensement électoral du 18 au 24 juin, en prélude à ces élections locales.

En revanche, Youssouf Bakayoko invite les candidats à unir leurs forces pour franchir ces élections ‘’sans heurts, dans la paix, la solidarité et l’esprit civique.’’ «Je voudrais vous rassurer que la Commission électorale indépendante continuera encore une fois à demeurer dans son rôle d’arbitre juste et impartial, et que les résultats qui seront proclamés à l’issue du scrutin du 13 octobre, seront à tous égards, conformes au verdict des urnes », a-t-il promis.

La CEI a procédé à son siège d’Abidjan-II Plateaux, la remise à chacune des listes de candidature aux élections municipales et régionales du 13 octobre 2018, des affiches de bulletins de vote pour la campagne électorale.

En revanche, Alain Dogou, le vice-président chargé de la logistique, de l’informatique et de la sécurité de la CEI, annonçait le 20 septembre 2018 que dans le cadre du plan de sécurisation des élections municipales et régionales, ‘’un effectif de 30.000 gendarmes, policiers et militaires seront déployés par l’état-major des armées.’’

Le Montagnard

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici