Accueil A LA UNE Des ministres Pdci-Rda, proches du Rhdp, vont-ils rendre leur démission ?

[Côte d’Ivoire Politique] Des ministres Pdci-Rda, proches du Rhdp, vont-ils rendre leur démission ?

464
0
PARTAGER
Les cadres du Pdci fidèles à Bédié

-Le tournant décisif le 13 août 2018

Au cours des différentes rencontres qu’a eues le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié et les cadres de son parti, le jeudi 9 août 2018, il ressort, selon certaines révélations des confrères que les ministres issus de son parti et qui sont proches du Rhdp, doivent rendre leur démission le lundi 13 août 2018.

« Faut-il le souligner, le président du Pdci, selon des échos de ces rencontres avec les cadres de son parti, aurait donné des injonctions à ses hauts dirigeants de l’Etat de rendre leurs démissions d’ici le lundi 13 août prochain. Un ultimatum qui sonnerait une autre étape de la crise entre l’ancien chef de l’Etat et son cadet au pouvoir présentement », révèle le site : http://www.linfodrome.com.

Après l’annonce du nouveau gouvernement Amadou Gon Coulibaly, le mardi 10 juillet 2018, composé de 36 ministres et 5 secrétaires d’Etat, au nombre duquel on compte environ 13 cadres issus du PDCI, le président de ce parti, Henri Konan Bédié a marqué ‘’son étonnement’’ dans un communiqué du 11 juillet 2018. Communiqué ci-dessus

« Le mercredi 04 Juillet 2018, Son Excellence, Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, a rendu la démission de son Gouvernement et a été reconduit dans ses fonctions, le même jour, par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à l’effet de former un nouveau gouvernement.

Le mardi 10 juillet 2018, la Présidence de la République de Côte d’Ivoire a rendu publique la liste des nouveaux membres du Gouvernement.

Au cours de la séance de travail, tenue le mercredi 11 juillet 2018 de 18 h 00 à 19 h 30mn, entre Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et ses Vices -Présidents, il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n’a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau Gouvernement.

En conséquence, le PDCI-RDA marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP.

Fait à Abidjan le 11 juillet 2018

  1. le président du PDCI-RDA

P/O Le secrétaire Exécutif chargé des 

Commissions Technique Nationales 

Porte-Parole du PDCI-RDA

 N’DRI KOUADIO NARCISSE »

Bédié dégomme des départementaux/communaux de son parti

Le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié joue a nommé des départementaux/communaux de son parti, dégommant du coup ceux qui ont décidé de demeurer dans le parti unifié, Rhdp, le jeudi 9 août 2018. Communiqué ci-dessous

« Sont nommés délégués départementaux/ Communaux du PDCI-RDA,
Les personnalités dont les noms suivent:

ANYAMA1 ( Anyama commune ): Adohi Bibi Jean Pierre

ANYAMA2 ( Anyama S/P et Brofodoumé S/P ): Ngbo Ngbichi Josephine

ATTECOUBÉ: Eho Djoma Claude

KOUN-FAO: Oulayes Yao Kpoulale François

NASSIAN: Amadou Ouattara

SEGUELA1 ( Seguela commune et S/P; Massala et Diouala ): Ali Bakayoko

TANDA1( Commune et S/P ): Appoh Laurent

TANDA2 ( Amanvi, Diamba et Tiedo ): Kouassi Manzan

Et Coordonnateurs du Grand Conseil Régional du PDCI-RDA,

Les personnalités dont les noms suivent:

1- ABIDJAN3 ( Adjame, Attecoubé, Cocody, Plateau, Bingerville): Koutouan Jean Claude

2- BOUKANI  ( Bouna, Doropo, Nassian, Tehini ): Amadou Ouattara ».

Les Rhdp ou rien les Pdci ou rien.

Les confrères Ivoir’Soir.net et infodrome jettent déjà les cauris dans cette marre politique trouble et établissent la liste des ministres et présidents d’institutions qui ont choisi le camp de leur direction de parti, ainsi que ceux qui ont opté pour le parti unifié du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp) présidé par le président Ouattara, jusque-là président d’honneur du Rdr, le parti au pouvoir.

Ces confrères présentent 5 ministres proches du Rhdp : Kobenan Kouassi Adjoumani et Amédé Kouakou Koffi, les porte-flambeau du mouvement ‘’Sur les traces d’Houphouët-Boigny’’, Félix Anoblé, fondateur du Forum des Houphouëtistes, et le nouveau promu au gouvernement, Danho Paulin, l’ex-maire d’Attécoubé et de Raymonde Goudou Coffie.

Par ailleurs, Aouélé Aka, Alain Richard Donwahi, Jean Claude Kouasi, Thierry Tanoh, Fofana Siandou, François Amichia, et même Patrick Achi, Secrétaire général de la présidence et Claude Isaac Dé, sont encore fidélité à Henri Konan Bédié.

Côté institution, le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, Théophile Ahoua N’doli, son ex-directeur de cabinet promu Inspecteur général d’Etat, et le ministre gouverneur du District autonome d’Abidjan, Beugré Mambé, initiateur d’une cérémonie d’hommage au chef de l’Etat avec le peuple Atchan, le samedi 4 août dernier, à Kassemblé, son village natal, à Songon demeurent Rhdp. Seuls Charles Diby Koffi et Jeannot Ahoussou Kouadio, eux, ne se sont pas faits prier pour se présenter à l’appel de leur président de parti, témoignant ainsi leur loyauté à Henri Konan Bédié.

Le Pdci décide de se séparer officiellement de son allié politique, le RDR.

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se sont parlé le mercredi 8 août 2018, après plusieurs jours de silence entre les deux hommes sur fond de tension politique liée à la création du Rhdp.

Le Pdci « se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé Rhdp ».

Une décision qui permettra de présenter « des candidats pour les élections municipales et régionales sous sa bannière ».

Au-delà des élections, le Bédié n’exclut pas une alliance avec le FPI et d’autres partis politiques et « se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations ».

La démission des ministres Pdci nommés au gouvernement Gon rendre la marre plus limpide et le jeu politique moins trouble.

Les élections locales sont prévues le 13 octobre, la prochaine élection présidentielle en 2020.

Le Montagnard

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici