Accueil A LA UNE Cote d’Ivoire Seminaire: Le Benin, pays invite d’honneur de la 3 e...

Cote d’Ivoire Seminaire: Le Benin, pays invite d’honneur de la 3 e edition de New Africa’s Builders 2018

57
0
PARTAGER

Ouverte le samedi 24 novembre 2018, la 3ème  édition du séminaire international de la Coalition des Chrétiens Hommes, Femmes d’affaires et Décideurs baptisée “New Africa Builders”, a refermé ses portes le lendemain dimanche 25 novembre 2018 au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.Après une première édition dont le thème était :<<Allez au large et jetez vos filets…>>, tiré de Luc 5,11, la deuxième a eu  pour thème : <<Par la foi, vous déplacerez les montagne…>> cf.Mc 11,22, cette troisième édition qui s’est tenue sur deux jours s’est articulée autour du thème : <<Bâtir son entreprise et sa carrière professionnelle sur le ROC Éternel>>cf.Mt 7,24.

Dans son mot de bienvenue, le Président du Comité d’organisation, Frère Armand AKOBE, avant de faire le bilan des années précédentes, a remercié tous les participants d’avoir répondu massivement à ce grand rendez-vous annuel de formation managériale, de partage d’expériences, de réseautage et de formation spirituelle à travers la troisième édition du Séminaire International des Chrétiens Hommes, Femmes d’affaires et Décideurs.
En effet, pour le PCO, l’Afrique réclame tout haut son indépendance économique et politique. Et tout cela passe par une prise de conscience des africains de prendre en main leur propre destin avec les spécificités liées au continent.
<<Dans cette démarche, les africains peuvent résolument se tourner vers Dieu qui ne leur fera jamais défaut pour élargir leur tente et éclairer leur chemin. La parade toute trouvée : c’est le New Africa’s Builders>>, a-t-il transité avant de remercier les différents sponsors sans oublier les personnes discrètes qui se mobilisent pour les accompagner chaque année.
Quant à Mme Mariam DAO GABALA, elle a au-cours de son allocution souhaité la bienvenue à cette troisième édition en ces thèmes :<<Je ne fais que rendre gloire à Dieu, car mon âme est en paix en voyant ce beau monde réuni>>, a-t-elle introduit.
Poursuivant, elle a dit que l’Afrique n’ a personne à rattraper, ni à envier. Par ailleurs, elle est unique et doit le rester. Elle doit simplement se décider à l’accepter, à l’assumer et à écrire sa propre histoire dans la fierté et la confiance en son créateur. Elle doit se bâtir et écrire son histoire en s’appuyant sur le ROC Éternel, le Créateur de toute chose : DIEU.
Par la suite, elle a présenté la parade des nations, c’est-à-dire de tous les pays présents suivant la croix. Car, pour elle, c’est sur cette croix que cette nation sera rebâtie.
Toujours, selon, elle, loin d’être une séance de folklore, cette parade a un sens. Elle symbolise cette allégeance à Christ. Elle annonce une bonne nouvelle. Car, Dieu aime sa nation, l’Afrique.
<<Cet appel nous dit que l’Afrique n’est pas condamné, n’est pas en retard. C’est parce que son heure n’est pas encore arrivée. Le tam tam nous annonce que le temps de l’Afrique est arrivé. Il est temps d’écrire l’économie de notre nation>>, a-t-elle conclu.

La Communauté Catholique Mère du Divin Amour inspiratrice de la Coalition, dont le Frère Jean Emmanuel Clément AKOBE en est le Fondateur a au-cours de son enseignement sur la FONDATION SOLIDE développé le thème principal de la troisième édition de ce séminaire <<Bâtir son entreprise et sa carrière processionnelle sur le ROC>> Mt 7,27.
Il a ensuite donné 4 autres enseignements notamment sur  »Le Géant aux pieds d’argiles »,  »La ville au sommet d’un mont »,  »Devenir Gédéon » et  »l’onction d’élargissement ».

Pour le Fondateur, les hommes et les femmes s’opposent à Dieu, surtout aux valeurs de Dieu.
<<Nous devrions construire sur de solide. Ce qui est essentiel, c’est de bâtir sur quelque chose de solide. L’homme sans valeur, c’est celui qui ne s’appuie pas  sur les valeurs de Dieu>>, a-t-il dit.
Pourquoi nos valeurs s’écroulent-elles  ? Interroge-t-il avant de dire qu’une nation se construit à partir du solide.<< Pour construire l’Afrique, il faut construire l’homme nouveau africain. Et celui-ci doit être un leader qui prend appui  sur Dieu, possède les sept dons du saint esprit, forgé par la vie, capable de transformer des situations naturelles, dépourvu des qualités surnaturelles, possède le caractère de Christ et capable de transformer l’Afrique par Dieu, New Africa’s Builders>>, a-t-il conclu.
Des enseignements, des ateliers, des échanges et panels ont meublé cette troisième édition de New Africa’s Builders 2018.

Cette rencontre qui a enregistré plus de 1500 participants venant des pays comme le Bénin (pays à l’honneur avec une centaine de membres), le Burkina Faso, le Sénégal, le Gabon, le Togo, le Niger, les Etats Unis, la France, l’Israël, de la Corée du Sud et la Côte d’Ivoire, a profité d’expériences de nombreux experts nationaux et internationaux notamment un intervenant venant de la Corée du Sud, un pays qui pu prendre son envol économique par le changement de mentalités qui s’est opéré au niveau de ses populations.
Rendez-vous en 2019 pour la 4ème édition.
Jules B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici