Accueil A LA UNE La résurrection n’est pas une sortie imaginaire du monde réel, mais…Par Pascal...

La résurrection n’est pas une sortie imaginaire du monde réel, mais…Par Pascal Roy

429
0
PARTAGER
''La fête de Pâques est pour les chrétiens la fête de la vie.''

-Que ce week-end de Pâques nous apporte paix et sérénité

-Que la passion du bien nous embarque en ce week-end pascal…!

Le temps du Carême chrétien s’achève, après une quarantaine de jours de pénitence et de résistance à la mondialisation de l’indifférence. La mondialisation permet, en effet, de bien belles choses mais elle est aussi source de souffrances et d’injustices. Ce qui demeure le plus choquant c’est que, malgré des relations croissantes entre tous, elle semble paradoxalement développer une grande indifférence entre les peuples et les personnes. Ainsi, alors que tout pourrait nous réunir, nous nous recroquevillons sur nous-mêmes. Ou alors cette mondialisation peut hélas aussi nous rendre tellement attentifs aux « lointains », désormais très accessibles à travers les NTIC, que nous en oublions le « prochain » : celui qui n’est pas au bout du monde, mais au bout de ma rue et que j’ai parfois du mal à rencontrer.

La résurrection n’est pas une sortie imaginaire du monde réel, mais le surgissement de la vie même de Dieu au beau milieu de nos existences. Le temps du Carême représente, assurément, le point culminant de ce chemin de conversion et de réconciliation qui aide les chrétiens à pénétrer plus profondément ce « mystère tenu caché depuis toujours » ( Ep 3, 9) : il les conduit à s’examiner à la lumière de la Parole du Dieu vivant en leur demandant de renoncer à leurs égoïsmes pour accueillir l’action salvifique du Saint Esprit.

La fête de Pâques est pour les chrétiens la fête de la vie. Une vie où les chrétiens essaient justement de n’être indifférents à aucune souffrance, à aucune personne sans aucune distinction. Je prie ardemment l’Eternel Dieu au moment où nous nous apprêtons à célébrer la victoire du Christ sur la mort, que tout ressuscite dans notre vie et que là où il y avait la mort, il y ait la vie en abondance. Que la grâce du Tout-Puissant nous environne comme d’un bouclier et que le Christ Vivant nous envoie sur des hauteurs jamais expérimentées! À Marie, Mère de toute souffrance et Mère de la divine Miséricorde, nous confions nos intentions et nos projets. Qu’elle soit l’étoile lumineuse de nos pas dans l’existence !
Que ce week-end de Pâques nous apporte paix et sérénité et nous permette de savoir et pouvoir nous émerveiller devant le miracle de la vie…!

Je vous aime…

Pascal R.

www.docteurpascalroy.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici