Accueil A LA UNE : Samy Merhy fait d’importantes révélations sur les cas de fraude

[Municipalités à Lakota] : Samy Merhy fait d’importantes révélations sur les cas de fraude

147
0
PARTAGER
Samy Merhy, maire sortant de Lakota

Le maire sortant pour les élections municipales dans la commune de Lakota, Samy Merhy, a fait des révélations flagrantes sur les cas de fraudes enregistrés lors du jour de vote le samedi 13 octobre 2018. Il s’est exprimé à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

«Comme vous l’avez constaté, ces élections se sont déroulées dans un climat de terreur. Nous avons eu pour adversaire, le candidat Abdoulaye Kouyaté, reconnu pour être d’une extrême violence, et qui a utilisé tous les moyens pour pouvoir s’imposer», s’est exprimé Samy Merhy. Avant d’ajouter, «alors, nous contestons avec fermeté ces résultats provisoires proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI). Nous allons, saisir la Cours constitutionnelle, pour que ces résultats soient invalidés».

Tout en poursuivant dans la même lancée, Samy Merhy, a indiqué que dans sa localité «ces élections se sont déroulées dans un climat qui n’est pas normal. Nos représentants dans les bureaux de vote ont été refoulés et menacés par le candidat Abdoulaye Kouyaté. De 14 heures 30 jusqu’à 15 heures, on avait presque plus de représentants dans les différents bureaux de vote. Nous n’avons pas pu participer aux dépouillements des urnes à la préfecture. Alors nous constatons que ces joutes électorales ne se sont pas passées de façon régulière. On nous a empêché d’avoir accès à des bureaux de vote. Nous n’avons signé aucun PV de vote. Tout ça est bien dommage», a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «nous contestons ces résultats avec fermeté et appellons à la retenue. Interpellons les uns et les autres pour dire que nous ferons une contestation sérieuse devant la Cours constitutionnelle».

Dans la même vidéo, souligne-t-on, Samy Merhy, a profité de l’occasion pour présenter ses condoléances les plus sincères aux familles des victimes de ces élections à Lakota, tout en déplorant par ailleurs, la sombre tournure de ces joutes électorales dans sa localité.

«Malheureusement ces élections ont connu des violences extrêmes. Mort d’homme, dégâts matériels, plusieurs blessés. Je voudrais dire Yako à tous les blessés et à tous ceux qui ont perdu des biens matériels. Et nous présentons nos sincères condoléances aux familles éplorées. Nous serons à leur côté le jour du sacrifice pour leur témoigner encore notre soutien», a-t-il affirmé.

Georges Kouamé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici