Accueil A LA UNE Quand Georges Weah accède au pouvoir ‘’sans fomenter des coups d’Etat’’ (Par...

Quand Georges Weah accède au pouvoir ‘’sans fomenter des coups d’Etat’’ (Par André Silver Konan)

484
0
PARTAGER
Georges Oppong Weah, nouveau président du Libéria

-Un exemple pour la jeunesse africaine

Que retenir de l’élection de Georges Weah à la présidence de la République du Libéria ? Deux choses simples.

Un : voici un enfant de ghetto libérien que tout devait éloigner du sommet, mais qui s’est battu sur le terrain de foot pour être le meilleur, avant de se battre sur le terrain politique pour être au sommet.

Deux: voici un homme populaire qui s’est fixé un objectif ambitieux et s’est donné les moyens légaux pour l’atteindre. Je dis bien légaux.

Weah aurait pu, comme d’autres sur le continent, brandir n’importe quel prétexte farfelu (les injustices, tout pouvoir en crée), se targuer de sa popularité, pour monter une rébellion ou fomenter des coups d’Etat, il ne l’a pas fait. Assurément Georges Weah, c’est la nouvelle école de la politique africaine. Congratulations Mister President !

Par André Silver Konan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici