Accueil A LA UNE Quel modèle d’homme politique pour la Côte d’Ivoire? par Pascal Roy

Quel modèle d’homme politique pour la Côte d’Ivoire? par Pascal Roy

270
0
PARTAGER
Pascal Roy
-« Dans cette Côte d’Ivoire, je cherche encore cet Homme modèle, cet Être qui a tout souffert, tout perdu ou peut tout souffrir, tout perdre, sauf lui-même »
L’artiste en moi se refuse à faire de l’ombre sur cet éclat de la vie à outrance qui a éclairé tout le règne des jours suspects. On ne peut pas se contenter de continuer de voir çà et là, depuis près de deux décennies, des périphrases chargées de dévergondage politique et de ruse de positionnement, là où le peuple attend tranquillité socio-professionnelle et persévérance bienheureuse.

Dans cette Côte d’Ivoire, je cherche encore cet Homme modèle, cet Être qui a tout souffert, tout perdu ou peut tout souffrir, tout perdre, sauf lui-même.

Arrêtons de nous tisser cette face des plus grands connards de tous les temps.
Arrêtons de nous comporter comme des gens qui ne savent qu’éjaculer de rancune, de dépit, de rage et ne vivre que dans la semence de la division, du carnage et de la mort.
Arrêtons d’être ces abrutis, ces gens du ressentiment parfait, inaptes au bonheur vrai et collectif, abrutis de colère et d’orgueil et dont l’héroïsme dans la corruption généralisée et l’indécence dégoûtent de l’héroïsme.

En vérité, une force qui ne sait pas être tranquille, jamais, est une pauvre force.

Et c’est pourquoi l’on attendra avec impatience…et comme on leur préfère Dieu-Allah qui, assurément, saura leur envoyer un jour une flèche dans leurs talons, à ces cons barbares de notre Nation, ces architectes de notre désunion, ces cambrioleurs de nos ressources, ces pirates de notre économie, ces faiseurs de peurs, ces peintres de la division, ces broyeurs de nos rêves, ces charognards de l’avenir, ces politiciens-joueurs de bonneteau !

Il y a, incontestablement, quelque chose de cassé à réparer ! Mais comment y arriver ? Comment rassembler la paix, la justice, l’Amour, le pardon, la culture de l’intérêt général et les vertus dans un ensemble démocratique digne ?

« Ah! Zeus Père, du moins, tire de ce brouillard les fils de l’Achaïe; donne-nous un ciel clair, fais que nos yeux y voient, puis, en pleine lumière, achève de nous perdre, puisqu’il te plaît ainsi! » Homère, Iliade, Chant XVII

Pascal R.
www.docteurpascalroy.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici