Accueil A LA UNE Un ambassadeur au cœur d’un complot

[Tentative de déstabilisation au Rceedao] Un ambassadeur au cœur d’un complot

26
0
PARTAGER
Dahoua Dédji Vincent détenu pendant près d’un mois à la Maca pour faux et usage de faux, délit économique et usurpation de titre avec une fausse carte diplomatique puis mis en liberté provisoire

Le travail abattu par Sidiki Sangaré Boubacar, président Afrique et Représentant-Résident- du Bureau Régional  du Réseau des Chambres des Experts Européens Département Afrique de l’Ouest, RCEEDAO fais des vagues. Et non des moindres.

L’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire près l’Union Européenne, Abou Dosso

En effet, il y a quelques temps nous dénoncions dans une de nos parutions les actes de chantage du sieur Vassidiki Diabaté qui avait  posé sa valise ‘’diplomatique’’ au siège du Réseau des Chambres des Experts Européens Département Afrique de l’Ouest, une mission diplomatique, pas pour  y adhérer  mais  étaler son expertise en chantage. « … Je suis au courant des querelles existant entre le nouveau Représentant Résident et l’ancien. J’ai été rencontré M. Dédji Vincent Dahoua et j’ai de gros dossiers. Je suis prêt à vous casser car j’ai été conseiller au palais présidentiel  puis chef de cabinet du Ministre des Affaires étrangères d’alors Youssouf Bakayoko…. Si Monsieur Sangaré refuse de me recevoir, je vais faire une conférence de presse pour  remettre en place Dahoua  et j’irai déposer une plainte à Bruxelles auprès de l’UE où j’ai des entrées… ».

Diabaté Vassidiki

Des menaces qui ont été mises en exécution. Car depuis Bruxelles,  l’Ambassadeur de  la Côte d’Ivoire près l’Union Européenne,  Abou Dosso saisi a fait suivre un courrier   adressé  au Ministre des affaires étrangères ici à Abidjan par  son ami et frère  Diabaté avec un empressement  sans vérification auprès de sa tutelle  , histoire de faire croire  aux autorités d’Abidjan   que la fameuse lettre provient de l’union européenne et que celle-ci recommande  de mettre fin aux activités de l’actuel Représentant Résident légal M. Sangare Sidiki Boubacar au profit de Dahoua Dédji Vincent détenu pendant près d’un mois à la Maca pour    faux et usage de faux, délit économique et usurpation de titre avec une fausse carte diplomatique puis mis en liberté provisoire.

Pourquoi un tel empressement de ce  haut  administrateur qu’est l’Ambassadeur Dosso à juger d’un dossier au dessus de sa compétence ? A-t-il pris attache avec le Bureau d’Abidjan ou bien encore auprès du Président du RCEEDAO, Lucatelle Umberto pour en savoir davantage et donner un avis non motivé  comme le ferait un bon ambassadeur même si cela n’est pas de ses compétences ? Pourquoi un courrier qui est intitulé « Abidjan le ….»  part depuis Bruxelles alors qu’elle est émise à Abidjan ?Tout en sachant pertinemment que M. Dahoua qui venait de sortir fraichement de prison pourrait ne pas être dans le vrai, pourquoi l’Ambassadeur Dosso veut le rétablir faisant fi  de ses prérogatives ? Aurait-il été motivé par un quelconque alibi ? Nul ne saurait y répondre par l’affirmative sauf que selon certaines indiscrétions, au vu du travail abattu par Sangaré Sidiki Boubacar pour accompagner le programme de gouvernement du président Ouattara et le RHDP, il faut déstabiliser l’actuel Représentant- Résident. Tout un vaste complot auquel s’est mêlé l’Ambassadeur Dosso qui nous pousse à nous interroger pour qui roule t-il ? Une petite enquête nous a permis de savoir qu’il serait très lié à un jeune politicien (suivez notre regard) qui lorgne le fauteuil présidentiel en 2020. Cela suffirait-il pour  soutenir MM. Dahoua et Diabaté Vassidiki dans ce complot  contre Sangaré Sidiki Boubacar, Représentant-Résident depuis le 03 décembre 2015 suite à une assemblée  générale extraordinaire à laquelle M. Dahoua était présent.

Aux affaires étrangères où nous avons essayé de nous renseigner, des langues se sont dépliées pour dire que l’homme ne serait pas un ‘’enarque’’ mais venu aux affaires étrangères en tant que membre du protocole puis devenu Ambassadeur grâce à son mentor. Ceci explique-t-il cela ?

Karidja Kané

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici