Accueil A LA UNE ‘’Tout rapport au monde qui ne dépend que des sens est d’abord...

‘’Tout rapport au monde qui ne dépend que des sens est d’abord voué à une certaine confusion’’ par Pascal Roy

197
0
PARTAGER
Pascal Roy sera bientôt sur les bords de la Lagune Ebrié

Tout rapport au monde qui ne dépend que des sens est d’abord voué à une certaine confusion. Les sensations, même prolongées en émotions marquent une emprise du corporel que l’homme subit. L’intelligence doit rester aux commandes. Cette si grande responsabilité de l’homme dans son environnement doit nous interpeller, nous cerner, nous concerner et nous engager.
Placer ainsi la conscience au cœur du politique, ferait de l’homme un être singulier à la fois acteur et récepteur. L’homme est un « habitant du monde » qui doit participer aux actions fluctuantes de la vie. La politique elle-même s’enrichit dans le regard sur l’autre.

Dans cet aller-retour possible-réel, logique-expérience, intelligible-sensible, fantasmer-vivre, on peut faire jouer la « matière mentale » qui fait de l’homme un acteur sur la scène inachevée du monde, tel est mon vœu fondamental pour ce divers peuple de l’Afrique, au moment où je m’apprête à le retrouver, de nouveau, pour quelques semaines socio-professionnelles.

Je le dis une fois pour toutes : j’aime notre Monde avec une passion exigeante.

Pascal R.

www.docteurpascalroy.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer un commentaire
Veuillez entrer votre nom ici